Le micro-tourisme : dépaysement facile et garanti !

Nous faisons tous du micro-tourisme sans le savoir ! Une balade à vélo, une sortie à la plage ou une randonnée en forêt. Le temps d’un weekend ou de longues vacances, il permet de se ressourcer, de se reconnecter avec la nature sans partir à l’autre bout de la planète.

MICROTOURISME-VALLON-desauffes
A l’origine du micro-tourisme :

Le micro-tourisme correspondait, à l’origine, aux vacances de nos aïeux. Ceux-ci, ayant peu de jours de congés et souvent peu de moyens, partaient quelques jours à proximité de leur domicile.
Avec l’arrivée des congés payés puis des RTT, le voyage à l’étranger s’est démocratisé. C’est en 2019, que le flygskam (la honte de prendre l’avion) commença à faire parler de lui. Son concept repose sur une démarche plus écologique. En effet, beaucoup des gens ont commencé à renoncer aux moyens de transports à empreinte carbone élevée et ont ainsi privilégier le micro-tourisme.
La pandémie du Covid-19 a également joué un rôle dans la démocratisation du tourisme de proximité, permettant ainsi à beaucoup de redécouvrir leur région.

origine-microtourisme-marseille

Des vacances en bas de chez soi

Le Britannique Alastair Humphreys – élu Aventurier de l’année 2012 par The National Geographic – invente et popularise le concept de « micro-aventure ». Il est parti du postulat qu’il existe forcément, autour de son domicile, des lieux dépaysants et accessibles par un moyen de transport original. En changeant simplement ses habitudes, on peut troquer sa voiture ou son abonnement de métro contre un kayak, un vélo ou une paire de baskets pour sortir de chez soi et découvrir une nouvelle destination !

 

NIOLON-PAYSAGE-marseille

Les aventuriers du dimanche

Beaucoup de personnes se lancent dans des micro-aventures le weekend.
Il existe plusieurs types de micro-tourismes : sport extrême, culture, nature, etc… Chacun peut y trouver son bonheur.
Plusieurs applications permettent d’organiser sa découverte locale.
Helloways propose des randonnées à proximité des grandes villes telles que Paris, Marseille, Lyon, Nantes, Strasbourg, Bordeaux ou Bruxelles.
Chilowé, en partenariat avec les offices du tourisme de France, met en valeur les régions et conseille des adresses de gîtes et autres cabanes perchées afin de privilégier l’économie locale.

 

MICROTOURISME

Quel avenir pour le micro-tourisme ?

Le micro-tourisme a de beaux jours devant lui. Booster grâce aux réseaux sociaux, il touche un public intergénérationnel. Le succès des road trips en Van aménagé ou de l’hashtag « microadventure » sur Instagram en sont la preuve.
Quoi de mieux pour se ressourcer de sa semaine que d’enfiler son maillot de bain pour aller faire un plongeon dans la mer ou de prendre une paire de Roller et visiter la ville d’à côté ? Allez, c’est parti !

 claire-jablonka
Claire Jablonka