La mode : origine et évolution

    0
    212

    Que savons-nous de l’histoire de la mode ?

    Partant du XIVème siècle, la mode fut présentée comme un caprice par les aristocrates tel une sensation à la cour. Cette attitude vestimentaire distingua les classes aisées de celles populaires. La manière de s’habiller semble alors un faire-valoir. Si elle n’a pas encore une réelle consubstantialité, elle apparaît comme le miroir de la condition sociale.

    Elle commence véritablement au XIXème siècle avec le pionnier de la haute couture, le créateur Charles Fréderic WORTH. Il fut le premier à faire défiler ses modèles sur des vrais mannequins dans des prestigieux salons où se rassemblait une clientèle aisée. Ceux furent sans doute les premiers défilés de l’histoire. Par définition, la mode évolue selon une époque et proprement à une région, donc à un pays ou une nation. C’est tout simplement des tendances dans la manière de se vêtir expliquées par différents facteurs. Difficile de ce fait de trouver une définition concise et précise de cet univers infini, communautaire et à la fois très personnel.Mais pour asseoir une idée, on pourrait dire que la mode c’est la nouveauté, l’originalité, parfois même une provocation contre l’ordre établi. En rupture avec les traditions, c’est un précieux indicateur de l’évolution de notre société.

    Que semble la mode ? D’où vient-elle ? Et à quoi sert-elle ?

    Nous apporterons au cours de ce résumé des réponses à ces interrogations pour comprendre la notion de la mode.

    Quand on parle de mode, on voudrait faire référence à l’industrie de l’habillement, du luxe, des cosmétiques, des marques qui créent des accessoires pour renchérir le look. La mode crée des changements qui renaissent régulièrement dans le cadre du style vestimentaire avec des collections qui se succèdent. Elle permet de rassembler des individus qui vont aller vers les mêmes désirs ou faire les mêmes choix. La mode est donc une activité économique car elle conçoit des objets, mais aussi une activité artistique parce qu’elle produit des symboles. Elle ne se limite pas à transformer du tissu en vêtement, elle crée des objets qui ont du sens pour ceux qui les portent.

    Si ceux qui créent la mode sont souvent des artistes ou des créateurs, chacun peut se sentir vouloir en lancer une. Difficile de dire à quand elle remonte, difficile d’imaginer si les hommes préhistoriques bavardaient sur la dernière peau de bête à porter. Il semble cependant que ce soit à l’antiquité que l’on retrouve les premiers phénomènes de mode, telle que nous la connaissons aujourd’hui.

    L’ascension de la mode au moyen-âge

    Le moyen-âge devient la date des premiers phénomène de mode. Les apparences vestimentaires au début du XIIème siècle étaient devenues un signe de rang social. Ce fut le cas en France et en Italie. La révolution vestimentaire avait fait qu’au XIVème siècle, on osait commencer à porter des vêtements sans armure. Certains gens étaient choqués de ce changement. Ce n’était qu’au début du XVème siècle que les femmes avaient commencé à souligner les formes de leur corps avec des coutures cintrées. La taille fine était d’ailleurs mise en vogue à cette époque.

    La mode s’était encore développée au début du XVIème siècle, essentiellement en Italie et en Espagne, grâce à l’évolution de la communication en Europe. On portait déjà des costumes raffinés et de luxe, dotés de fraises, col plissé et plus volumineux portés aussi bien par les hommes que par les femmes. Encore plus, les deux grandes innovations de cette époque furent le corset et le vertugadin.

    Aujourd’hui, au XXIème siècle, nous pouvons constater que la mode est juste le résumé de ce que l’on a pu trouver durant ces 30 dernières années.

    Sources
    Dominique VEILLON ,Quelques éclairage sur l’histoire de la mode contemporaine.

    Colin McDowell, Histoire de la mode masculine

     

                                                 Westevia MAGANGA BIVIGOU