Les plateformes de streaming à l’heure du confinement

0
79

Alors que de plus en plus de pays touchés par le coronavirus mettent en place des mesures de confinement, les plateformes de streaming s’adaptent. Offres spéciales, limitation de la bande passante, passons en revue les décisions prises par les plateformes de streaming en France.

Disney+ repousse sa date de lancement en France

logo-disney

Très attendue par les fans inconditionnels de Star Wars, la plateforme Disney+ (lancée aux Etats-Unis en novembre 2019) est déjà disponible au Canada, en Nouvelle-Zélande, en Australie et aux Pays-Bas. Si l’annonce du lancement d’un service de streaming par Disney en a ravi plus d’un, le succès de la série « The Mandalorian » aura propulsé la plateforme au premier plan. Son lancement était initialement prévu pour le 24 mars en France. La plateforme ne sera finalement accessible en France qu’à partir du 7 avril. Cette décision fait suite à une demande du gouvernement français auprès du géant américain, afin d’éviter de surcharger le réseau français. Le gouvernement espère ainsi éviter de trop fragiliser le télétravail de ses citoyens.

« The Mandalorian » sera aussi disponible sur Canal+ à partir de cette date. Les deux groupes sont partenaires depuis une vingtaine d’années et ils se sont accordés pour faire de Canal+ l’unique autre diffuseur des programmes Disney+ en France (pour l’instant). Rendez-vous le 7avril pour suivre les aventures du « Mandalorian » ( Mandalorien en version française) , ce chasseur de prime interprété par l’acteur chilio-américain Pedro Pascal que vous connaissez sûrement déjà si vous êtes fan de Game of Thrones ou bien de la série Narcos (Netflix).

Netflix réduit son débit !

logo-netflix

Netflix compte plus de 6 millions d’abonnés en France et plus de 167 millions dans le monde. Pour éviter une surcharge du réseau internet causée par un trop grand nombre de connexions simultanées dans le monde, Netflix a annoncé qu’il limiterait son débit. Ainsi, même si la définition d’image ne change pas (vous aurez toujours accès à vos programmes en Haute Définition ou en Ultra Haute Définition, selon votre abonnement), la compression des vidéos sera maximale ; pour éviter la saturation du réseau. Cela engendrera une baisse de la qualité des images. D’autres services de streaming comme Amazon Prime, Youtube et même MyCanal ont également annoncé qu’ils réduiraient, eux aussi, leurs débits.

L’offre alléchante de Canal+

logo-canal

En cette période de confinement, le groupe Canal+ a ravi ses abonnés en leur offrant à tous, l’accès à l’ensemble du bouquet (offre Séries, Cinéma, Jeunesse et Documentaires) jusqu’au 15 avril. Cependant, cette décision n’a pas plu à tout le monde. D’ailleurs, des chaînes sont montées au créneau pour dénoncer ce qui s’apparente, selon elles, à de la concurrence déloyale. Le Conseil Supérieur de l’Audiovisuel (garant de la liberté de la communication audiovisuelle en France) a ordonné au groupe Canal+ de cesser la diffusion de ses programmes payants en clair. Les abonnés auront, toutefois, toujours accès à Canal+ et Canal+ Séries et ce jusqu’au  31 mars.

Derrière cette décision, se cachent d’importants enjeux économiques. Le CSA a ordonné au groupe Canal+ de cesser la diffusion de ses programmes payants en clair. Le CSA reproche notamment à Canal+ d’avoir offert ses programmes en clair sans les en avoir averti au préalable. Autre aspect mis en cause, le non-respect de la « chronologie des médias ». Pour faire simple, lorsque Canal+ propose en clair des programmes payants, les chaînes, qui ont payé (souvent beaucoup d’argent) pour bénéficier du droit de la première diffusion en clair de certains programmes, très attendus sont lésées. Les droits de diffusion du film « Parasite », qui a raflé les meilleures récompenses cinématographiques l’an dernier, coûtent par exemple très cher.

Maigre lot de consolation, Canal+ prévoit de diffuser les quatre premières saisons du  « Bureau des Légendes » en clair. Vous pourrez y suivre les péripéties quotidiennes des agents français de la DGSE sur le territoire national et à l’étranger, avec Matthieu Kassovitz (alias « Malotru ») dans le rôle principal. Rendez-vous donc sur Canal+ Séries en clair, le 28 mars pour regarder la première saison. Le groupe diffusera une saison complète chaque jour, du 28 au 31 mars.

Des initiatives solidaires

Si le trafic sur les plateformes de streaming risque d’exploser ces prochaines semaines, les Français devront apprendre à jongler entre télétravail et divertissement, sans négliger bien entendu les autres aspects de leur vie quotidienne. On applaudira tout de même les efforts et les mesures actées par les plateformes de streaming pour accommoder leurs clients, mais surtout les personnes qui n’utilisent pas ces services, mais ont quand même besoin d’Internet pour le télétravail, et qui seraient affectés par une chute brutale de leur débit internet. Si le confinement vous est difficile, et que vous ne savez pas quoi faire, il est peut-être temps de débourser quelques dizaines d’euros pour profiter des plateformes de streaming de votre choix. Vous aurez toujours la possibilité de suspendre votre abonnement lorsque le confinement ne sera plus qu’un mauvais souvenir.