La puissance des super aliments

0
100
super-aliments

La puissance des super-aliments !

Non seulement de nombreux végétaux sont délicieux, mais beaucoup ont une valeur nutritionnelle exceptionnelle. Ils possèdent des quantités élevées de nutriments, de fibres, d’antioxydants, d’acides gras essentiels, d’enzymes, de minéraux, de vitamines, d’oligo-éléments, d’acides aminés essentiels, de protéines… Ainsi, les super-aliments ont de nombreuses vertus alimentaires et même médicinales.

Voici dix d’entre eux qui permettent de ralentir le vieillissement et de lutter contre des maladies.

LA GRENADE
L’alliée de la santé et de la jeunesse! 

grenadeRiche en fibres et en flavonoïdes, la grenade agit contre les flatulences, les digestions difficiles, les diarrhées et les ballonnements grâce à son action anti-inflammatoire, antivirale et antibactérienne. Une vertu, et pas des moindres, la grenade est bonne pour la peau.
C’est un fruit miracle. De plus en plus d’études montrent que la consommation de ses graines rouges – et de son jus- a des effets multiples : elle réduit le risque de diabète et de maladies cardiovasculaires, peut freiner l’apparition de certains types de cancer, et aide à conserver une peau souple. Selon les chercheurs, ces bienfaits sont notamment liés à sa teneur élevée en antioxydants, des composés organiques complexes qui neutralisent les éléments dangereux dans les cellules de notre organisme.
La grenade est particulièrement bien pourvue en vitamine C, en polyphénols et en potassium.
Comment choisir et conserver une grenade ?
Bien choisir ses grenades

  • Fruit frais. Le fruit mûr émet un son métallique lorsqu’on le frappe du plat de la main. À grosseur égale, choisissez les fruits les plus lourds, signe qu’ils sont bien juteux. L’écorce doit être lisse, brillante, d’un beau rouge profond et exempte de brunissures.
  • Sirop. Lisez bien l’étiquette afin de vous assurer qu’il s’agit d’un véritable sirop de grenade et non de sirop de maïs.

LE BROCOLI
Un atout contre les cancers

brocoliCe légume contient un arsenal de substances qui protègent des tumeurs, et notamment le sulforaphane. Ce composé –qui existe également dans le moutarde- est précieux car il attaque Helicobacter pylori, l’une des principales bactéries présentes chez l’homme (selon la Haute Autorité de santé, 15 à 30 % de la population serait contaminée dans l’Hexagone) et responsable d’ulcères et de cancers de l’estomac.

Des essais sur des souris ont prouvé que le sulforaphane rend les cellules cancéreuses plus sensibles aux chimiothérapies. De même, le brocoli possède de grandes quantités de polyphénols – des molécules très présentes dans le règne végétal – et de sélénium, un oligoélément, qui réduisent à priori eux aussi le risque de tumeurs.
Mais attention ! Pour préserver le plus possible ces éléments actifs, le brocoli doit être cuit à la vapeur, à l’étuvée ou très légèrement revenu à la poêle. Un conseil : l’eau de cuisson qui contient de nombreux minéraux, peut être réutilisée. Par exemple, pour préparer de savoureuses sauces et soupes.

LE CURCUMA
Excellent pour la mémoire

curccumaétonnant que cette racine tirée d’une plante originaire d’Inde et du sud-est de l’Asie, séchée puis transformée en poudre, connaisse un engouement croissant en Europe. La curcuminoïde, qui donne à ce tubercule sa couleur jaune intense, affiche de nombreux effets bénéfiques pour la santé. Elle est anti-inflammatoire et s’avère efficace contre l’arthrite et les douleurs postopératoires. Certaines expériences conduites en laboratoire suscitent aussi des espoirs dans la lutte contre Alzheimer.

Selon des chercheurs, cette maladie se développerait suite à la formation de dépôts. De même, une étude américaine récente a montré que les personnes consommant du curry – dont le curcuma est l’un des principaux ingrédients- réagissaient mieux lors de tests cognitifs. Le résultat est toutefois à prendre avec précaution car les analyses portaient sur des plats asiatiques, traditionnellement riches en légumes. Difficile donc de savoir si les bienfaits viennent uniquement du curcuma.

LE THE VERT
Un allié pour votre cœur

thé vertTradition ancestrale des civilisations asiatiques, cette boisson qui est la plus consommé au monde après l’eau n’est pas seulement agréable à boire. Elle procure de nombreux bienfaits à l’organisme grâce aux antioxydants contenus dans ses feuilles en quantité importante : les polyphénols.
Ces molécules complexes responsables du goût protègent nos cellules en neutralisant les substances agressives. De nombreuses études ont montré que quelques tasses par jour suffisent à réduire le risque de cancer et de maladies cardio-vasculaires , et notamment d’infarctus.
Réduit en fine poudre verte, le thé matcha serait l’un des meilleurs avec son action contre le vieillissement de la peau. Le thé noir est aussi bon pour la santé, mais la présence des polyphénols est moins élevée. Attention : pour que l’effet de cette boisson soit maximal, il est conseillé de ne pas y ajouter de lait car ce dernier limite l’action des polyphénols.

LA NOIX
De bonnes graisses pour la peau

noixCertes, les fruits à coque font partie des aliments naturels les plus riches en graisses et en calories -100 grammes de noix contiennent 600 Kilocalories, deux fois plus qu’un steak ! Pourtant, ils sont sains pour l’organisme. Une grande partie de leurs graisses est constituée d’acides gras dits polyinsaturés, le fameux oméga 3, dont les bienfaits sont multiples : ils réduisent le taux de cholestérol et la tension artérielle, et améliorent les fonctions vasculaires, prévenant ainsi l’apparition de maladies, cardio-vasculaires. Parmi ces fruits, la noix occupe une place de premier choix car elle contient la plus forte proportion d’acides gras polyinsaturés, qui représentent 70% de ses lipides totaux. Elle possède également un puissant antioxydant, l’acide ellagique, utilisé en cosmétique pour son pouvoir antitache et antirides, ainsi que des composés organiques stimulant la communication entre les cellules nerveuses, ce qui contribue à améliorer les capacités d’apprentissage et de réaction.

Les noix, les amandes, les pistaches, les pignons de pin sont un cellier de vitamines et de minéraux, de protéines végétales, d’huiles essentielles et de fibres. Une composition riche va ensemble avec un contenu dans les noix des doses importantes d’ arginine – un acide aminé, qui améliore la circulation sanguine, en provoquant un effet positif sur la fonction érectile. La recette efficace pour augmenter la puissance est un mélange des noix et de miel. Dans 3 – 4 heures avant le coucher on peut prendre un mélange de 1 – 2 cuillères à café par jour.

LA BETTERAVE
Un tubercule qui protège et régénère

betteraveOutre sa teneur élevée en vitamines et en minéraux, notamment en fer qui aide à la régénération du sang, la betterave contient, en effet, de la bétalaïne, un pigment rouge doté de superpouvoirs. Ce dernier réduit les inflammations et la tension artérielle, et prévient certains types de cancer. Ce tubercule est aussi riche en acide folique, excellent pour le fœtus, et plus généralement pour la formation de nos cellules et de notre génome. Enfin, il aide l’organisme à se purifier en éliminant les toxines.

LA ROQUETTE
Une amertume qui neutralise les toxines

roquetteCette salade appartient à la famille des crucifères (choux, brocolis, radis…) possède, certes, un goût amer que tout le monde n’apprécie pas. Pourtant, elle est bénéfique pour l’organisme car son amertume est liée à la présence de glucosinolates, des antioxydants qui font partie du système de défense des plantes (ils sont d’ailleurs toxiques pour de nombreux insectes). Or ces composés organiques neutralisent les déchets qui peuvent attaquer nos cellules à l’intérieur de notre corps. Résultat : ils nous protègent d’éventuelles lésions cellulaires et d’inflammations chroniques, réduisant de facto le risque d’apparition de certains cancers. Cette salade contient aussi des substances importantes, comme la vitamine K (active dans la coagulation sanguine), la vitamine B9 (essentielle pour les cellules) et le calcium (nécessaire aux os). Ce n’est pas tout : les chercheurs ont récemment prouvé que l’extrait de roquette limitait la formation de caillots dans le sang (appelée thrombose), réduisant le risque d’infarctus et d’AVC.

LE GINGEMBRE
Une racine qui stimule le foie

gingembreDe plus en plus consommé en occident dans la cuisine ou en occident, dans la cuisine ou en infusion ! utilisé depuis des siècles dans la médecine traditionnelle chinoise, il possède de nombreuses vertus thérapeutiques désormais reconnues. Grâce à la présence de multiples antioxydants, le gingembre permet de stimuler le système de défenses immunitaires. Il améliore la digestion, calme les maux d’estomac, les diarrhées et les nausées, et lutte contre les douleurs inflammatoires.
Il peut même être employé pour affronter les coups de froid car il réchauffe le corps et stimule la transpiration. Lors d’une étude réalisée sur l’arthrose, cette racine s’est révélée aussi efficace que certains médicaments contre la douleur.

LE CHOU
Précieux pour la flore intestinale

chouLe chou a longtemps été considéré comme un aliment sans grande valeur culinaire.  Pourtant, de plus en plus de consommateurs se tournent vers ce légume. Il peut être cuisiné à la vapeur ou en salade, et même bu en smoothie. Et ils ont bien raison car ce dernier regorge de vitamines, de minéraux et d’oligoéléments, des substances essentielles.
Parmi les différentes variétés, le chou rouge est particulièrement riche en flavonoïdes, reconnus pour leur action préventive contre le cancer. Les vertus du chou blanc sont elles aussi réputées, notamment lorsqu’il est cuisiné en choucroute. Lors de la préparation de ce mets les bactéries entraînent la fermentation des feuilles de chou finement coupées. Résultat : les nutriments sont conservés de manière optimale (la teneur en vitamine C reste, par exemple, élevée pendant plusieurs mois). Ce n’est pas tout. Les bactéries de la choucroute stimulent le système immunitaire et ont un effet positif sur la flore intestinale.

Le CACAO
Bénéfique conte le stress

cacaoLe chocolat est souvent considéré, au choix, comme une denrée précieuse à savourer avec parcimonie ou comme une bombe calorique à éviter. Mais peu de ses aficionados savent qu’il est bon pour la santé. Dans la médecine sud-américaine, pourtant, les fèves cacao sont depuis des millénaires, considérées comme un excellent remède. Certaines substances présentes dans la pâte de cacao, appelées les flavonoïdes, présentent des propriétés intéressantes. Elles freinent la formation de dépôts dans les vaisseaux sanguins et font baisser la tension artérielle. Elles préviennent certaines maladies comme le cancer et permettent de lutter contre le vieillissement. Et ce n’est pas tout. Grâce au magnésium qu’il contient, le chocolat aiderait aussi à lutter contre le stress, la fatigue, et même l’anxiété.

 

source :
Patrick BLUME. Alimentation et santé GEO Hors Série Sciences. Mai-Juin 2019 

Lire du même auteur :
Le moringa, l’arbre aux miracles 
L’Ashwagandha, la plante de la longévité et la jeunesse !
Peut-on craindre une carence en vitamine D pendant le confinement ?