L’après M tout un symbole

Depuis sa création l’association “l’Après M” lutte contre la pauvreté et la précarité et fascine ainsi la presse. Symbole d’une victoire de la classe populaire sur le capitalisme. Cette association a d’ailleurs été crée par d’anciens employés du géant Macdonald. Une association qui comme l’explique l’un de ses fondateur veut faire passer « l’être avant le paraître ». Une association basée donc sur l’entraide et la solidarité de chacun.

L’Après M symbole d’une lutte populaire unique

Difficile de parler de Marseille sans évoquer l’après M. Situé dans les quartiers nord de Marseille cette association est devenu le symbole d’une victoire de la classe populaire. Cette association a été crée il y a tout juste un an par d’anciens salariés de Macdonald. Le restaurant étant à l’époque en liquidation judiciaire c’est alors que les anciens salariés qui y travaillaient, mais aussi des habitants des quartiers avoisinant et des bénévoles décidèrent de s’unir et de cotiser pour s’approprier les locaux et d’en faire un lieux d’entraide et de solidarité. Depuis sa création l’association a pu distribuer plusieurs milliers de colis alimentaires et aider des centaines de famille dans la précarité.
Ce lieu est alors devenu un grand symbole d’une victoire la classe populaire envers les grandes puissance capitaliste d’autant plus qu’il attire l’attention de la presse internationale.

Une solidarité qui n’arrête pas de surprendre

Les denrées alimentaires que l’association distribue proviennent essentiellement de dons et d’invendus de magasins que les bénévoles récoltent. Cette capacité de l’après M à amasser autant de nourritures sur la base du volontariat surprend beaucoup de personnes. A cette solidarité s’ajoute le soutient de la ville qui propose de racheter les locaux afin de pérenniser cette initiative associative.  

Un projet audacieux et ambitieux

Jardin nourricier Marseille
Crédit photos: Jonathan-kemper

En plus de la distribution de colis alimentaire l’après M organise des missions pédagogiques.
Des enfants s’adonnent ainsi à l’écriture, à l’art.
L’association s’inscrit aussi dans une démarche écologique à travers une sensibilisation des habitants à l’environnement par des ateliers de végétalisation et de création de jardins nourriciers. Les ambitions de l’après M sont nombreux. En effet l’association a pour projet de d’ouvrir un Fast-Social-Food dont le but est la réinsertion de personnes éloignée du travail. Les prix des plats de ce fast food seront ainsi fixé en fonction des ressources des personnes qui viennent s’y attabler.
L’après M espère aussi mettre en place des actions d’entraide innovante comme les « uber » solidaire, où des personnes ne pouvant pas se déplacer pourront recevoir à leur domicile leurs colis alimentaires.