Les produits cosmétiques dits « conventionnels » :

Qu’est ce qu’un produit conventionnel ?  “Qui manque de naturel, de vérité” – dictionnaire Larousse. On va rebondir sur « manque de naturel », cela nous dit beaucoup sur le type de produit et les engagements choisis par les marques qui les fabriquent…
Tout d’abord les cosmétiques conventionnels sont fabriqués à partir de matières premières issues de l’industrie du plastique et de la pétrochimie. Ils sont de plus en plus pointés du doigt pour leur toxicité sur l’environnement et l’organisme.
De plus, ils sont souvent testés sur les animaux. C’est une pratique très remise en cause et automatiquement évitée dans les cosmétiques naturels.
Enfin, les cosmétiques conventionnels représentent 80 % des cosmétiques sur le marché. Et, bonne nouvelle ! Ce chiffre ne cesse de baisser et les consciences de s’éveiller.

Eva Nouhet cosmetiques naturels eco responsable ecologie

Les produits cosmétiques dits « naturels » :

Comme leurs noms l’indiquent, ces cosmétiques proviennent de la nature !
En effet, leurs matières premières sont issus de cette dernière. Par exemple, la marque Pulpe de Vie , basée sur Marseille, crée des cosmétiques naturels à bases de fruits et légumes destinés à être éliminés par le commerce alimentaire car considérés comme « moches » ou mal calibrés.
Donc en plus d’être naturels ces produits sont également anti-gaspi, un combo gagnant en 2021, à l’époque où nos engagements envers la planète se doivent d’être un peu plus sérieux !
De plus pour qu’un produit soit considéré “naturel” il doit contenir au minimum 95 % d’ingrédients naturels. D’ailleurs, il faut savoir qu’il n’existe pas d’obligations quant aux 5 % restants, c’est donc au consommateur d’être vigilant et de trouver des marques de confiance, engagées ! Et on vous explique comment faire dans le paragraphe suivant.

cosmétiques naturels écologiques
Cosmétiques éco-responsable, écologiques, naturels

Comment être sûr.e.s de consommer au naturel ?

A priori les marques savent très bien ce qu’elles font en matière de marketing et le greenwashing est une pratique très répandue ! Ainsi pour ceux qui n’en n’ont jamais entendu parler, on vous explique succinctement : c’est une publicité mensongère tendant à faire croire qu’une composition est clean alors qu’en fouillant un peu elle est catastrophique…
C’est pourquoi avant d’acheter un produit que l’on pense naturel on doit approfondir un peu la recherche ! Par exemple en scannant le code barre du produit cosmétique sur Inci Beauty une application permettant d’analyser la composition. 2ème possibilité, en regardant s’il y a des labels ! Ils sont toujours indicateurs d’un certain engagement de la part de la marque et répondent à des critères bien précis. 
3ème solution, certes efficace mais qui demande néanmoins un certain investissement : faire soi-même ses produits cosmétiques !

flacon huile essentielle
Crédit photo : towfiqu-barbhuiya

En conclusion, la transition vers le naturel se répand et se développe de plusieurs manières, à chacun de trouver la sienne ! Le plus important c’est d’y aller sans se mettre de pression et à son rythme.
Nous sommes tous différents et nos exigences nous appartiennent. Pas de culpabilisation, on prend son temps pour trouver ses marques et on s’adapte en fonction des situations rencontrées.