Les Herbes de Provence, composition du mélange.

0
43

Les herbes de Provence comptent parmi les mélanges les plus célèbres. En plus de nous mettre l’eau à la bouche, elles suffisent à elles seules à évoquer le soleil, le ciel bleu et les senteurs merveilleuses du sud. Elles nous rappellent le doux bruit des cigales.

Herbes de ProvenceIngrédient incontournable de la cuisine méditerranéenne, elles ont la particularité de garder, une fois séchées, tout leur pouvoir aromatique.

Ce mélange aujourd’hui universel a été inventé par M. Ducros dans les années 60, quand il allait les cueillir dans la garrigue.

Les herbes de Provence. Vous les utilisez peut-être quotidiennement en cuisine mais savez-vous réellement ce qui se cache sous cette appellation ?

Composition des herbes de Provence

Le mélange accompagne salades, grillades, sauces, ragoûts, rôtis, poissons, pâtes et plats à base de tomates.

Sous l’appellation “Herbes de Provence” labellisée depuis 2003, se cache en réalité un mélange de plantes aromatiques savamment mené. En vérité il s’agit de thym, de marjolaine, de serpolet, de sauge, de sarriette, d’origan, d’estragon, de romarin, de cerfeuil, de basilic, de sauge, de laurier et de fenouil (La liste n’est pas limitative).

Les herbes de Provence ne viennent pas vraiment de Provence

En réalité, 90 % des herbes de Provence ne proviennent même pas de Provence. Il est donc fort probable de trouver des herbes de Provence qui ont été cultivées en Europe de l’Est en Asie ou au Maghreb. Il faudrait donc être attentif à la provenance si vous souhaitez privilégier le local.

Pour pouvoir s’y retrouver, il suffit de lire les indications du produit. S’il n’est mentionné nulle part qu’elles sont originaires de Provence cela implique donc qu’elles viennent d’ailleurs.

herbes-de-provence-aromate

Les herbes de Provence en chiffres

400: c’est le nombre d’hectares de cultures dédiés aux herbes de Provence en France.
100: c’est le nombre de producteurs qui se trouvent en région Provence-Alpes-Côte d’Azur et dans la Drôme.
50: c’est le pourcentage de la production française exportée.

Utiliser les herbes de Provence en cuisine

Utilisez les dans n’importe lesquels de vos plats pour leur donner immédiatement un petit goût du sud ! N’hésitez pas à en mettre sur tous vos plats qui contiennent des tomates. Ratatouilles, tomates farcies, bolognaise …

La légende raconte même qu’elles ne sont jamais aussi bonnes que dégustées sur un plat un soir d’été. En buvant du pastis et en écoutant chanter les cigales bien évidemment.

Tentez les bruschettas en mettant de fines rondes de tomates sur un pain à l’huile d’olive de type ciabatta. Puis recouvrez-le d’herbe de Provence et d’huile d’olive avant de le passer quelques minutes au four. C’est un pur régal ! Mais aussi dans votre pâte à pain et ajoutez-y des petits morceaux d’ail pour faire des petits pains au goût original.

Votre seule limite est votre imagination ! Les herbes de Provence trouveront tout à fait leur place dans des poêlées de légumes ou des poissons cuits au four en papillote. Et si vous voulez assaisonner vos viandes, vous pouvez aussi en ajouter de généreuses pincées à vos marinades.

Vous l’aurez compris, impossible de ne pas tomber sous le charme des herbes de Provence. Utilisez des mélanges séchés ou surgelés afin de redonner un peu de soleil à tous vos plats durant l’hiver. Privilégiez le Label Rouge, qui vous assure une production française, ou de petits producteurs régionaux.

 

A lire aussi :

Le Moringa L’arbre aux miracles

La puissance des super aliments