La 5G

0
115
Article sur la technologie 5G
Innovation-Technologie-5G

 

La 5G c’est quoi ?

La technologie 5G est la cinquième génération de standard pour la téléphonie, Elle succède à la 4G. Ce procédé apportera une vraie révolution technologique. La 5G ne doit pas être considérée comme une simple évolution de la 4G. C’est une innovation de rupture car elle apporte largement plus qu’une simple amélioration car son cadre dépasse la simple implication dans le domaine de la téléphonie, « elle n’offre pas seulement une augmentation des débits mais ouvre également des perspectives sur de nouveaux usages ».
Source : Agence Nationale des Fréquences.

Point fort de la 5G ?

Le premier avantage est le débit,  il devrait être 10 fois supérieur comparé à celui que peut proposer la 4G. Ses performances seront au niveau de la fibre optique, on serait alors capable de télécharger un film en 1 seconde.

Il y a ensuite la latence (temps de réponse), elle sera divisée par 10 par rapport à la 4G. Le temps de réponse sera alors d’à peine une milliseconde. Ce temps de réponse ouvre de grande perspective dans l’industrie, dans le secteur du transport par exemple ( voiture autonome).

Il y a aussi la densité, la 5G supportera beaucoup mieux un nombre très important de connexions mobiles simultanées. On peut multiplier par 10 la capacité à gérer ce flux important de connexion comparé à la précédente génération, cela permettra d’éviter un engorgement des réseaux.

Les performances de la 5G devraient, selon les projections des experts, à terme, offrir la possibilité de voir de nouveaux usages apparaître qui révolutionneront plusieurs secteurs.

Technologie controversée ?

En dépit des promesses de cette technologie, elle suscite de nombreuses interrogations. Il est légitime de se demander quel impact la 5G aura sur notre santé et sur l’environnement. Et c’est à ce titre que de nombreuses associations ont manifesté leur inquiétude. Certaines ont même été plus loin et ont engagé des actions, comme P.R.I.A.R.T.E.M (électrosensible de France) et Agir pour l’environnement qui ont conjointement engagé le 25 Janvier 2020 un recours devant le Conseil d’État contre la décision du 27 Décembre 2019 de lancer les enchères des fréquences 5G. Dès 2017, plus 170 scientifiques et médecins de 37 pays avaient signé une pétition demandant un moratoire sur le sujet. Ils aimeraient avoir plus de certitude au niveau de l’impact sur la santé que pourraient avoir ces ondes électromagnétiques. Le souci est qu’un éventuel impact sur la santé ne se verrait qu’à moyen ou long terme.

Quel danger ?

Le danger des ondes électromagnétiques se pose déjà avec les précédentes générations (3G,4G). Cependant la 5G pose de nouvelles questions, cette nouvelle technologie utilise des ondes « millimétriques ». Ce sont des ondes Hautes fréquences ( entre 30 et 300GHz)  qui ont pour inconvénient d’avoir une portée limitée et une mauvaise pénétration des murs. Cela pourrait avoir pour conséquence la multiplication des antennes de transmission qui pourrait affecter le paysage.

Certains experts pointent du doigt les dangers de ces ondes sur l’environnement. D’après une étude parue en 2018 dans la revue Nature, elles pourraient avoir un grand impact sur les insectes, leurs métabolismes seraient complètement chamboulé par ces ondes.
Du côté des autorités, L’ANSES (agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail) a été chargée de mener une étude sur les effets d’une exposition aux champs électromagnétiques. Elle a conclu qu’il était pour l’heure impossible de déterminer les effets sanitaires par manque de données scientifiques. Cependant elle ne voit pas en quoi la 5G serait plus dangereuse que les précédentes générations. De son côté l’Organisation Mondiale de la Santé a classé en 2011 les ondes électromagnétiques dans la catégorie des cancérigènes « possibles » pour l’homme.

En conclusion, bien que cette technologie apportera un grand plus à notre société, nous n’avons pour l’heure aucune idée de son impact sur notre santé et sur l’environnement.