Qu’est ce que la réalité virtuelle ?

0
179
realite-virtuelle-jeux-video

Présentation et définition de la réalité virtuelle

Lorsque qu’on parle d‘innovation, on pense à une évolution technologique, mais lorsqu’on évoque la réalité virtuelle, on peut alors parler d’ une « révolution technologique ».

Définition : La « réalité virtuelle » est une technologie informatique qui simule la présence physique d’un utilisateur dans un environnement artificiellement généré par des logiciels. La réalité virtuelle créé un environnement avec lequel l’utilisateur peut interagir. La réalité virtuelle reproduit donc artificiellement une expérience sensorielle, qui peut inclure la vue, le toucher, l’ouïe et l’odorat (visuelle, sonore ou haptique). Source : Wikipedia

Présentation : La réalité virtuelle ou VR (virtual reality), à ne pas confondre avec la réalité augmentée, est bien une révolution technologique, mais pas futile, comme ont pu être (selon moi) les écrans incurvés. En effet, la VR vous plonge en immersion totale dans un univers créé par des logiciels 3D, (eux-mêmes créés par l’homme), grâce à un casque qui vous offre une vision à 360°.

realité-virtuelle-casque

Par ailleurs, les manettes vous permettent de manipuler des objets intégrés dans les décors, et ainsi interagir dans l’univers dans lequel vous évoluerez. La sensation de se protéger avec son bouclier n’a plus rien à voir avec celle ressentie avec une console classique. Ainsi, vous êtes sur la lune, vous attrapez un outil et en le lançant vous verrez votre projectif évoluer en apesanteur.

Autre situation, lorsque vous tournez la tête de droite à gauche et de bas en haut, il n’y a ni tapis, ni armoire ou autre objet de votre salon !
Non vous êtes, dans une forêt, dans une pyramide ou devant des trolls.

La réalité virtuelle fait sa révolution

La vraie révolution, c’est que votre corps interagit, un peu comme la Wii, me diriez vous ! Oui, sauf que vous êtes immergés dans l’action, par le son et par l’image en 360°. Imaginez vous en train de vouloir sauver un village, attaqués par des orques grâce à votre talent d’archer. Le gameplay est très intuitif, et lorsqu’on doit éviter une hache lancée par un orque, vos réflexes sont réels ! De ce fait, l’interaction devient physique, car vous pouvez (et devez) éviter les projectiles, grâce à un mouvement du corps et de la tête. Attention à ne pas se cogner la tête contre le mur ! Là aussi, c’est très bien pensé car vous devez rester dans une zone de jeu. Lorsque vous approchez une zone dangereuse (un mur), un maillage virtuel apparaît.

Cependant, l’avenir est déjà là, avec la connexion embarquée et le Wifi.
En effet, La société Zotac, notamment, a créé un sac à dos pour transporter un ordinateur avec batterie.

zbox-vr7n72
© Zotac -ZBOX-VR7N72

Qu’est-ce que va apporter la réalité virtuelle embarquée?

Tout simplement la mobilité dans des plus grands espaces, comme un entrepôt, qui recréera des univers immenses. Votre champs d’action ne se limitera plus à quelques mètres ou à marcher sur un tapis. Vous pourrez exercer des courses, vous cacher derrière un mur, ou autres décors imaginés par les créateurs de jeux. Cela va réellement demander un effort physique, faire travailler des mouvements du corps. Et par conséquent des muscles qui n’avaient pas la même activité que assis dans son canapé.

Dans quels secteurs d’activités utilise-t-on la réalité virtuelle ?

La réalité virtuelle parfois associée à l’Intelligence artificielle (deux technologies complémentaires) sont utilisées dans de nombreux domaines :

L’armée

L’armée est le plus grand utilisateur de ces technologies. Elle a développé deux cents simulateurs distants connectés en réseau qui peuvent  manœuvrer sur un terrain de combat tout en visualisant les déplacements des autres véhicules. Aujourd’hui la DARPA (Defense Advanced Research Projects Agency) développe la nouvelle génération de VR : le Close Combat Tactical Training. Il met en œuvre des calculateurs et logiciels plus puissants et permettra à des centaines d’unités et de corps d’armée de s’entraîner simultanément.

La médecine

Des simulateurs anatomiques et chirurgicaux sont mis au point pour l’apprentissage et l’entraînement des futurs praticiens. Leur principe est le suivant : un modèle tridimensionnel du corps ou d’une partie du corps donne à l’utilisateur la possibilité de « visiter » ce patient virtuel, et ainsi d’en étudier l’anatomie.

La chirurgie

Avec la téléchirurgie, le chirurgien opère de son hôpital sur une copie virtuelle du vrai patient. Il est relié à celui-ci à travers un réseau de télécommunication à haut débit. Celui-ci fournit les informations nécessaires (électrocardiogramme, encéphalogramme, tension, etc.). Ses gestes sont transmis par l’intermédiaire de ce même réseau à un « robot-chirurgien » qui, lui, se trouve à côté du patient et procède à l’opération qui peut se dérouler à l’autre bout du monde.

La rééducation

Là aussi la VR peut jouer un grand rôle dans l’approche de la rééducation de façon ludique. Imaginez réapprendre à marcher non pas dans un couloir d’hôpital, mais dans un champs, ou traverser une rivière en trouvant l’équilibre sur des pierres.

L’architecture

Bien naturellement l’architecture est également présente, déjà bien aguerrie avec des visuels en 3D très réalistes depuis longtemps. Mais aujourd’hui vous pouvez visiter votre future maison ou bureau pour imaginer comment vous allez évoluer dans votre espace habitable.

Archéologie

Vous êtes à Pompéi, à Rome au temps de l’empire Romain, vous visitez les thermes de Caracalla ou le Colisée. A moins que vous souhaitiez explorer les pyramides au temps des pharaons… Vous pouvez alors tout imaginer.

Aérospatiale

La réalité virtuelle est utilisée pour concevoir des véhicules : Etudier leur résistance aux contraintes extérieures, réaliser leurs aménagements intérieurs, tester leur ergonomie. Mais aussi former les pilotes et techniciens qui vont travailler sur ces engins. La NASA fut en 1986 pionnière de la simulation de vol, à explorer virtuellement l’espace d’une navette avec un système d’entrainement spatial le VIEW. Elle pouvait ainsi tester les fonctions de son système de contrôle. Source : Larousse

Faut-il avoir peur de la réalité virtuelle ?

La finalité de la réalité virtuelle est de permettre à une personne (ou à plusieurs) de vivre une expérience d’immersion ou pas. C’est-à-dire de mener une activité sensori-motrice et cognitive dans un monde créé numériquement. Elle peut être « imaginaire, symbolique ou une simulation de certains aspects du monde réel » (extrait du Traité de la réalité virtuelle, Philippe Fuchs). Source : Wikipedia

animation-VR.gifQue vous aimiez ou pas “la réalité virtuelle” -après avoir essayé bien sûr- les dangers de l’addiction sont bien réels. De toute façon comme toutes sensations ou plaisirs il faut toujours consommer avec modération. Mais si la VR peut aider dans différents secteurs d’activités, c’est un progrès. Et il y a simplement l’animation de vos soirées ou nuits grâce aux graphismes et scénarios incroyables des jeux vidéos. La VR peut vous divertir, vous faire voyager, vous permettre de vous évader. Quoi qu’il en soit on le sait tous rien ne remplacera la “vie réelle”.


Prochainement : Où et comment bien pratiquer la réalité virtuelle ?

Alexandre BONNARD