Marseille a perdu son Pape : parcours d’une légende

0
68

Le 1er avril 2020 Pape Diouf, notre cher président, nous a quittés, emporté par le Covid-19. On pense tout d’abord à sa famille et à ses proches dans cette rude épreuve. De son vrai nom « Mababa Diouf » le natif du Tchad s’est éteint à Dakar (Sénégal). Et c’est tout un peuple qui est endeuillé aujourd’hui.

 

 

Pape Diouf le journaliste

Pape Diouf débute comme pigiste à La Marseillaise, journal pour lequel il devient vite chargé de la couverture du sport et plus précisément de l’Olympique de Marseille. Après une dizaine d’années chez le journal communiste, il rejoint quelque temps le quotidien national Le Sport. Le quotidien mettra cependant la clé sous la porte ce qui écourtera son aventure chez le journal sportif.

Pape Diouf le président

D’abord agent de joueurs Africains emblématiques – on pense à Basile Boli, Marcel Desailly ou Didier Drogba pour ne citer qu’eux-, il rejoint l’OM en 2004 en tant que manager général du club et en devient très vite le président.

Des résultats sportifs très satisfaisants

Si durant sa présidence, l’OM n’a pas remporté de titres, il a cependant permis au club d’accéder à la finale de la coupe de France deux années consécutives (2006 et 2007) et a qualifié le club phocéen pour la ligue des champions à de multiples reprises permettant au club de grandir et se développer. Les Marseillais ne lui en voudront pas de ne pas avoir remporté de titres puisqu’il a su développer la marque OM en France et en Afrique et puisqu’il a toujours eu de bons résultats sportifs.

pape-diouf-om
© BORIS HORVAT / AFP

Le pari fou du 05 mars 2006 (PSG-OM)

S’il y a bien une action qui caractérise l’homme qu’était Pape, c’est sa décision d’envoyer son équipe bis affronter le PSG de Landreau et Pauleta, en 2006, alors que les conditions de sécurité des supporters marseillais qui devaient faire le déplacement n’étaient pas respectées. Ce match est à montrer dans tous les centres de formation de la région. Les Marseillais tiennent le match nul, mais surtout n’encaissent aucun but! On peut à juste titre parler d’exploit pour nos « minots ».
Pour les plus jeunes qui n’ont pas assisté à ce match d’anthologie, on était certes loin de l’équipe de Neymar et M’Bappé mais c’était néanmoins une équipe de joueurs professionnels, évoluant au haut niveau. Si l’on met de côté deux « anciens », (Gimenez, 30 ans et Delfim, 28 ans) la moyenne d’âge des minots sur le terrain dépassait tout juste les 20 ans ! On aurait pu croire à un match de gala mais il n’en était rien. C’était bien la 29ème journée du championnat de France !

Pape Diouf, premier président noir en Europe

Pape Diouf est le premier président noir d’un club de foot européen. Il déclare dans une interview accordée au journal “Jeune Afrique” paru en décembre 2008 : « Je suis le seul président noir d’un club en Europe. C’est un constat pénible, à l’image de la société européenne et, surtout, Française, qui exclut les minorités ethniques. »
Si les mentalités ont évolué, certains joueurs africains passés par l’OM ont subi en France le racisme. C’est par exemple le cas de Basile Boli, homme providentiel qui a décroché pour la ville Phocéenne la plus belle des étoiles. Si aujourd’hui dans le football français le racisme est moindre, il est toujours présent chez nos voisins italiens qui n’ont (pour les supporters les moins intelligents) aucun scrupule à moquer les joueurs d’origine africaine par des gestes ou des comportements obscènes.

Pape Diouf-3
© AFP

L’après OM

S’il est évincé du club par Robert Louis Dreyfus en 2009, son aventure ne s’arrête pas là. François Hollande le nommera chevalier de la Légion d’honneur en 2012. Il s’implique dans la vie politique marseillaise. Il rejoint la liste « Changer la Donne » en vue des élections municipales de 2014. Elle y réunit des membres d’associations et de la société civile.

On espère que de là-haut tu gardes un œil sur ton club de cœur. Le monde du football français est en deuil et le peuple marseillais te pleure. Tu nous auras fait longtemps vibrer. On pense à ta famille pendant cette épreuve douloureuse et on pense aussi à tous les Marseillais à qui tu manqueras et à qui tu as rendu tout l’amour et le respect qu’ils t’ont donnés.

Adieu l’artiste.