Football Vente OM

Depuis la prise de parole de Mourad Boudjellal le 26 juin sur RMC, il s’en est suivi une avalanche de communiqués et d’interviews dans la presse. Mais où en est-on précisément ? La vente OM, réalité ou mirage ? Des questions que tous les amoureux du club se posent.

Le show du duo Mourad Boudjellal et Mohamed Ajroudi !

Le fameux duo a enchaîné les sorties médiatiques pendant un mois. Cependant, la confusion demeure toujours sur le projet et les investisseurs derrière Mohamed Ajroudi. En effet, la provenance des moyens financiers paraît floue, entre fonds étatiques, fonds privés et fonds du Moyen-Orient on ne sait plus où donner de la tête. En ce qui concerne le projet, il tourne autour de la Méditerranée en se servant de Marseille comme porte-drapeaux.

Toutefois la stratégie employée peut poser question. En effet, il est extrêmement rare dans ce genre d’opération de rendre publique les négociations. On peut noter aussi l’étrange double jeu de Mourad Boudjellal engagé à la fois dans le projet marseillais et dans le projet toulonnais, même s’il donne la priorité à l’OM.

Certaines sorties font aussi tiquer. Comme lorsque Mohamed Ajroudi parle de faire venir Zidane, Cristiano Ronaldo ou même d’impliquer le « boss » Bernard Tapie dans l’organigramme. Cependant, il faut noter que ce même genre d’effet d’annonce a été fait par Frank McCourt à l’époque. Il y a par exemple les 50 millions d’euros pour le fameux « Grantatakan » ou son rêve de gagner une deuxième ligue des champions.

Frank McCourt souhaite-t-il vraiment vendre l’OM ?

La position du clan McCourt semble, en apparence, très claire. En effet, il ne cesse de clamer haut et fort que le club n’est pas à vendre. En coulisses, il y a plusieurs facteurs qui permettent le doute. On peut parler par exemple de la présence au club depuis janvier de Paul Aldridge et Garry Cook.

Le premier serait là pour faciliter la vente de joueur en Premier League. Toutefois son Cv nous indique que sa spécialité est plus la restructuration de club avant une vente que le trading. Quant au deuxième, officiellement conseiller de Frank McCourt, il a participé à plusieurs processus de vente, notamment celle de Manchester City. D’ailleurs, la mission de Garry Cook a pris fin le 30 mai, et il est difficile de déterminer ce qu’il a pu accomplir en 6 mois. Plus récemment il y a l’introduction du super agent Pini Zahavi qui est connu pour être impliqué dans des gros deals. Difficile de croire qu’il n’est là que pour faciliter la vente de Morgan Sanson.

Enfin, l’influence de Jacques-Henri Eyraud ne doit pas être négligée. D’après certaines rumeurs, il serait à l’origine du « Ajroudi bashing » dans les médias français. D’autres pensent que le Qatar serait à l’origine de ce bashing à cause des liens de Mohamed Ajroudi avec l’Arabie Saoudite, mais encore une fois nous sommes dans de la pure spéculation. Par contre , une vente de l’OM serait une mauvaise nouvelle pour le président Eyraud. En effet, il perdrait son poste auquel il semble solidement accroché.

Vers un dénouement proche ?

Ces dernières semaines, la situation a pris une tournure ubuesque. Il y a d’abord eu le 21 juillet un communiqué officiel du club qui a annoncé que Frank McCourt ne souhaitait pas vendre le club à Mohamed Ajroudi et qu’en plus il porterait plainte contre lui et Mourad Boudjellal pour leur campagne de déstabilisation du club, réclament même 500.000 euros de dommages et intérêts.

Environ une semaine plus tard, le clan Ajroudi réplique en annonçant sa dernière offre. Il propose au propriétaire américain de lui racheter le club au même prix d’achat de 2016 ( 45 Millions d’euros) et de couvrir toutes ses pertes et dettes qu’il a accumulé avec le club. Si l’on prend en compte tout cela, on peut déduire que cette offre s’élèverait à environ 250 Millions d’euros. Enfin l’offre a une portée de seulement 10 jours.

Quelques jours plus tard, le clan Ajroudi accentue la pression en annonçant qu’il souhaite aussi acquérir le stade vélodrome.

Finalement, cette affaire de la “vente OM” complètement lunaire sous bien des aspects semble proche de la fin. Mais en fin de compte, c’est pour les supporters que la situation est la plus difficile à vivre.